Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'équerre et le compas

C'est un peu gros ...

24 Octobre 2010, 12:54pm

Publié par SaT

Taillons !

Sur le site http://www.hiram.be, est apparu un titre qui m'a fait grimper sur mes grands chevaux et mes talonnettes. : Pour les gros Franc-Maçons. En toute amitié pour notre F.: Jiri qui est aussi large que je suis haut (Ceci étant dit, c'est trés sécurisant dans le métro passé minuit de se promener avec lui ...).

Pour les gros Francs-Maçons


Il existe quelques Francs-Maçons d'une certaine corpulence. Les fabricants de Tablier n'ont malheureusement pas prévu des ceintures assez longues pour en faire le tour.

Cette situation est évidemment discriminante. Fort à propos, certains ont eu l'idée de mettre fin à cette situation honteuse (et parfois délicate lorsqu'il s'agit de remettre un Tablier à un nouvel Initié) en créant ce qu'on appelle en français un allonge-ceinture (ou une rallonge ou extension de ceinture) de Tablier.

Cet accessoire ingénieux s'est d'abord distribué dans le monde anglo-saxon avant de rejoindre l'Europe continentale. En anglais, on parle d'apron extender belt ou d'extension belt.

Les modèles se différencient par la couleur (blanc, bleu, rouge), la longueur, la finition des parties métalliques et du fermoir (or ou argent).

Quelques vendeurs de ces accessoires


[The Lodge.htm, TheFreemason, Letchworth's, Southern Regalia


Dimanche 24 Octobre 2010

C'est un scandale !

Depuis des années je suis dans l'obligation de faire 3 tours avec le cordon du tablier ! Sans compter que je doit le mettre autour du cou si je veux éviter de marcher dessus.Personne ne s'est jamais penché sur les difficultés des Maçons de petite taille (dans tous les sens du terme), cette discrimination anti petit et maigre, et cette apologie des grands et gros est inacceptable !

J'ai dit ! (à mi-voix)

SaT

 

 

 

Commenter cet article

papyli 12/12/2011 14:16


voilà ce que j'avais produit sur le sujet:


 


L’EQUILIBRE 


 


 


            Ce mot est issu des racines latines aequus ( égal ) et
libra ( balance ).


 


            En physique, on distingue 3 types d’équilibre :


 


·       l’équilibre stable symbolisé par la
pyramide : son centre de gravité situé au 1/3 de sa hauteur, elle est difficile à renverser, elle a servi de symbole aux pharaons de l’Egypte antique, ( et à la F.M. par le triangle),


 


·       l’équilibre indifférent symbolisé par la sphère,
son équilibre est permanent en n’importe quel point du support si celui-ci est horizontal,


 


·       l’équilibre instable symbolisé par le cône
inversé ( la toupie) : son centre de gravité se situe au 2/3 de sa hauteur. En pratique , il ne peut se maintenir que si un mouvement circulaire lui est appliqué.


 


Les 2 premiers types d’équilibres sont statiques, le dernier est dynamique.


 


            L’équilibre est une recherche permanente de notre Société. Les
références à la balance d’une part, symbole de la Justice, et à l’égalité, principe fondamentale de notre République, justifient cette recherche. Ces 2 termes sont également chers au maçon que
l’utopie ne rebute pas. Est-ce un pléonasme ?


 


            Dans le même temps, l’atteinte de l’équilibre conduit à la
statique, c’est-à-dire à l’immobilisme. Un système équilibré est un système figé. La vie, le mouvement s’oppose à l’équilibre. La marche ou la course sont une suite de déséquilibres compensés par
le déplacement des appuis.


 


            Louis PASTEUR a découvert que les cristaux qui constituent la
matière sont identiques dans les minéraux et dans les organismes vivants. La différence tient au fait que ce nombre de cristaux est pair dans la constitution des minéraux, et impair dans la
constitution des organismes vivants. Nos FF. fondateurs ne pouvaient connaître ce détail quand ils ont choisi les chiffres impairs qui symbolisent les âges maç. L’intuition
peut-être ?


 


            Alors statique ou dynamique, quel sera notre choix ?
L’équilibre instable, situé entre les peurs de l’avenir et le goût de la découverte qui nous habitent généralement, équilibre provisoire, maintenu grâce au mouvement, situé quelque part dans le
joint du pavé mosaïque, devrait probablement être notre réponse. C’est cependant le plus fragile de tous et le plus difficile à réaliser. Mais les maçons n’aspirent pas au repos…